Si vous n’arrivez pas à visualiser ce message, cliquez ici pour visualiser la version en ligne
 

Le moustique Aedes albopictus, aussi appelé « moustique tigre » est un moustique d'origine tropicale.
 
Il fait l’objet d’une surveillance renforcée car il peut être vecteur des virus de la dengue, du chikungunya ou du Zika (s’il a piqué un malade revenant d’une zone où sévissent ces maladies).
 
Les femelles pondent jusqu’à 250 oeufs dans des petits volumes d’eaux stagnantes que l’on trouve sur nos balcons et dans nos jardins : vases, soucoupes, gouttières mal vidées, creux d’arbres ou plantes tropicales susceptibles de retenir l’eau. Les larves peuvent même se développer dans un bouchon de bouteille rempli d’eau ! Ces gîtes, créés par l’homme, sont les principaux lieux de ponte de ces moustiques.
 
Les moustiques sont en activité du printemps à l’automne.

 

Coupez l'eau aux moustiques !

 

80% des oeufs de moustiques se trouvent chez nous ! Ils se développent dans toutes sortes de récipients et réservoirs artificiels où l'eau peut stagner. C'est là qu'il faut agir.

 
Je supprime l’eau des coupelles des pots de fleurs et des vases.
 
Je vérifie le bon écoulement des gouttières.
 
Je vide tout ce qui peut contenir de l’eau.
 
Je supprime ou je couvre les réserves d’eau.

Signalez leur présence

 

Apprendre à reconnaitre le moustique tigre et signaler sa présence permet d'aider à sa surveillance.

 

Actuellement, une épidémie de dengue sévit à la Réunion.
Le moustique tigre peut transmettre les virus de la dengue, du chikungunya ou du Zika s’il a piqué un malade revenant d’une zone où sévissent ces maladies (Afrique, Asie, Antilles, Océan Indien, Amérique du Sud, Océan Pacifique).
 
Voyageurs, protégez-vous.


Voir nos recommandations



 

 

Retrouvez plus d'informations sur le moustique tigre et tous les supports à télécharger et partager sur notre site internet.

www.paca.ars.sante.fr

 
Le Moustique tigre, the film (Aïda) - IRD, 2014
Vous ne souhaitez pas recevoir ce type d’e-mail ? Désabonnez vous